HBM-EVOLUTIONS

Déontologie & Charte du praticien

Déontologie

L’Hypnose,  les soins énergétiques et la Thérapie quantique représentent un accompagnement compatible avec n’importe quel traitement médical classique mais ne le remplace en aucun cas.

Toute personne présentant un problème médical est invitée à être suivi par un médecin.

Le thérapeute s’engage à :

➢ Transmettre les soins et l’Énergie en toute humilité, pour le plus grand bien du receveur,

➢ Ne pas promettre de guérison, celle-ci ne lui appartient pas,

➢ N’émettre aucun diagnostic, ni aucune prescription médicale,

➢ Ne pas interférer dans la relation de la personne avec le corps médical,

➢ Ne pas réaliser de soins sans le consentement de la personne concernée.

Les soins réduisent le stress et procurent un état de relaxation.

Au-delà de cela, aucun praticien ne peut prévoir avec certitude les effets positifs qu’auront une séance sur un receveur donné car chacun réagit à sa façon à un soin.

Le praticien est responsable de la qualité de l’Énergie et de l’information/intention qu’il transmet, et rien de plus, rien de moins.

Le receveur utilise ensuite cette Énergie et cette information mise à sa disposition pour s’autoguérir, ce n’est pas le praticien qui “dirige” la guérison.

Charte éthique du praticien

Les praticiens doivent s’engagent à respecter les points suivants :

Article 1 : Ne posez aucun diagnostic médical, ne pas donner de conseils sur un problème de santé en particulier.

Si besoin, orientez votre client vers un médecin en cas de problème de santé particulier.

Article 2 : Les outils d’hypnose, de soins énergétiques, et quantique, sont des thérapies complémentaires de soutien. Le praticien doit veiller au confort de son client en priorité et prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter son inconfort.

Le praticien ne doit pas interférer sur la prise de médicaments et son intervention ne doit pas se substituer à un traitement médical.

Tout traitement médical du client et son suivi doivent rester sous l’entière responsabilité de son médecin.

Ne jamais demander à un client d’arrêter ou de diminuer ses médicaments, ni de modifier son traitement médical. Seul, son médecin est habilité à le faire.

Article 3 : Tout praticien doit commencer par une anamnèse qui doit prendre en compte la demande du client en termes d’objectifs de travail. Il ne doit en aucun cas s’en éloigner.

Le praticien doit rester stricto sensu dans le cadre thérapeutique défini par l’objectif de son client. Lorsque le client a atteint son objectif, il peut ou non, faire une nouvelle demande, ou élargir la précédente selon l’évolution du travail et des progrès effectués

Article 4 : Tout protocole d’harmonisation énergétique est soumis aux lois de l’énergétique : élimination, régulation, assimilation. Le praticien doit en tenir compte pour évaluer le nombre des séances et leur intervalle.

Ces dernières doivent être espacées d’au moins 3 semaines, le temps nécessaire pour permettre au client d’intégrer sa séance.

Veillez aussi à ce que votre client ne cumule pas d’autres séances énergétiques auprès d’autres praticiens (acupuncteur, reiki, ostéopathe etc.)

Article 5 : Les outils de thérapie sont suffisamment puissants pour réharmoniser mais peuvent aussi créer des réactions d’élimination chez votre client.

Sachez adapter votre protocole en fonction de la sensibilité et de la fréquence énergétique de votre client. Pensez à le prévenir